Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de monchef alapatate

Le blog de monchef alapatate

Bienvenue sur un blog de "cantine" participative.Si vous mangez au Lycée Paul-Langevin La Seyne-sur-Mer vous êtes au bon endroit . Pour les autres ... Tant pis pour vous !!! Vous ne pouvez pas participer sauf pour le livre d'or

REPAS CANADIEN JEUDI 19 JANVIER

ce menu à été demandé par caribou sauvage TS5 et dindonrieur

Créton suvalik Guédille

Canadian beer cheese soup

Saumon caramélisé à l’érable

Chiard de porc et légumes

Pain de viande québécois

Poutine squantersquash

Tarte aux bleuets

                                                           lait frappé à l’érable

 




 

un peu d histoire sur ces plats canadien





Chiard signifie «viande hachée» au Québec. On nomme "chiard" également un savoureux frit hash: hamburger avec des restes de viande haché et frites de pommes de terre et des oignons, assaisonnés avec de l'herbe la plus populaire dans la belle province, la sarriette.
Le chiard est un ragoût de porc ou de boeuf très apprécié autrefois par les pêcheurs, chasseurs ou trappeurs. Il en existe plusieurs variantes dont celle que nous vous présentons aujourd'hui.

 

La courge, qui était cultivée par les femmes autochtones bien avant l’arrivée des Européens, est l’une des trois sœurs de la tradition iroquoienne. Son nom anglais, squash, proviendrait du mot squantersquash, le nom que donnaient certaines nations amérindiennes à la courge.

La poutine peut maintenant être commandée aussi bien dans les meilleurs restaurants que dans les restaurants rapides, mais elle était encore complètement inconnue au milieu du XXe siècle. C’est dans les casse-croûtes des régions rurales du Québec, à la fin des années 1950, que ce plat combinant des frites fraîchement cuites, du fromage en grains et de la sauce fait son apparition. Les origines précises de la poutine font l’objet de nombreux débats, mais on s’accorde à penser que la recette s’est développée en plusieurs étapes.

La proximité des fromageries qui produisaient le fromage en grains dans le Centre-du-Québec a joué un rôle crucial. Dans la région, plusieurs villes et même plusieurs familles se déclarent les authentiques créateurs de la poutine. À Warwick (près de Victoriaville, au Québec), Fernand Lachance, qui tient le Café Idéal (rebaptisé Le Lutin qui rit), a déclaré qu’il a ajouté pour la première fois des grains de fromage aux frites en 1957, à la demande d’Eddy Lainesse, un de ses clients réguliers d’alors. Fernand Lachance aurait alors répliqué à son client « ça va te faire une maudite poutine! » avant de lui servir le mélange dans un sac en papier. Le plat devint populaire et divers restaurants ont commencé à le proposer en y ajoutant du ketchup ou du vinaigre. En 1963, Fernand Lachance commença à servir le plat dans une assiette pour éviter d’avoir trop de débris sur les tables. Les clients se plaignant que les frites refroidissent trop vite dans l’assiette, il décide alors de mouiller les frites et le fromage en grains avec de la sauce pour garder le plat chaud.

 

REPAS CANADIEN JEUDI 19 JANVIER
REPAS CANADIEN JEUDI 19 JANVIER

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article